Editorial

%GOOGLESUIVIT%
Commerce Artisanat Prestataires de services Professions libérales- ils nous rejoignent !

Le CIDUNATI est un syndicat de proximité, il a pour vocation l'action sur le terrain pour répondre aux préoccupations quotidiennes des chefs d'entreprises.

37 ANS D'ACTIONS SOUTENIR - DEFENDRE- AGIR

  • Peser auprès des pouvoirs publics et être au plus prêt de vos besoins. Nous nous appuyons sur des revendications constructives et profitables à l'ensemble des petites et moyennes entreprises, commerce, artisanat, prestataires de services, professions libérales.
  • Le CIDUNATI ne bénéficie d'aucune subvention, il doit toute son énergie aux femmes et aux hommes qui s'engagent bénévolement sur le terrain.
  • Au quotidien, nous développons un syndicalisme de proximité : nous obtenons des résultats, nous vous accompagnons pour les mettre en oeuvre.
  • L'esprit CIDUNATI, c'est cette prise de risques qui nourrit la richesse de la France. C'est elle que nous représentons et défendons

Des dirigeants aux cadres le CIDUNATI est animé par des bénévoles tous issu du monde des entreprises, actifs et retraités.

90% des entrepreneurs du commerce de détails, l'artisanat et les professions libérales, se voient imposer des mesures réglementaires coercitives permanentes décidées par des technocrates bien à l'abri derrière les cabinets  feutré des ministères.

Souvent avec la connivence de certaine organisation patronale qui prétendent parler au nom des petites entreprises.

Les mêmes qui ont laissé asphyxié nos pompistes indépendants, une partie de nos PME, lapidé le commerce de proximité, anesthésié l'artisanat, et bradé nos retraites, faisant fi de nos réelles difficultés.

Quelque soit la gouvernance notre classe sociale paye et payera le déficit, l'assistanat et une pseudo solidarité nationale, le tout appliqué systématiquement de manière impitoyable et sans discernement.
Commerce - Artisanat - Prestataires de Services
Professions libérales

Nous affichons notre identité, car nous sommes des enseignes à part entière dans le monde

Ne restez pas isolé plus longtemps

Economique
Notre classe sociale est active et travailleuse, elle ne demande ni aumône ni charité, mais demande que les dirigeants du pays créent un environnement favorable et les conditions à même de résoudre les difficultés et les problèmes auxquels  elle est confrontée dans l'exercice de son activité.

L'image que l'on se fait de l'artisan ou du commerçant est celle d'un nanti qui possède pignon sur rue sa voiture et un solide compte en banque, on leur envie une certaine liberté sans chercher à savoir le prix qu'elle leur coûte.

Être commerçant, artisan ou profession libérale sont des métiers durs aux complexités indiscutables ou l'empirisme et la chance ne compensera jamais la compétence et l'expérience. La majorité est avant tout une classe laborieuse qui ne ménage pas ses efforts et sa peine, combien de personnes se rendent compte que nos heures de travail ne sont ni comptées ni rationnelles.

Excédées par des procédures judiciaires consécutives à l'ajustement nécessaire de l'emploi aux impératifs de la production et de l'activité, handicapées dans son développement, paralysées par des réglementations délirantes, la quasi-totalité des recettes est consacrées aux payes et aux charges sociales, le reste à la fiscalité, aux paiement des cotisations personnelles alourdissantes, à la gestion de la TVA pour le compte de l'Etat et aux multiples frais annexes, banques, cabinets comptables, centres de gestion, honoraires divers etc.

Certains n'ont même pas un reliquat de salaire pour vivre, car l'intégral des maigres bénéfices est consacré au budget de l'Etat.

Si depuis des décennies au CIDUNATI nous sommes leader des revendications et des aspirations profondes de la majorité silencieuse des indépendants, cette longévité nous la devons à nos valeurs et certainement aussi parce que la pureté d'un combat est conditionnée par l'honnêteté de ceux qui le mènent sans démagogie.

C'est aux gouvernants qu'il appartient de nous écouter et de trouver des dispositions ajustées à nos petites entreprises avant qu'il ne soit trop tard

Aux talents multiplient à la compétence professionnelles irremplaçables, inventifs et créateurs, nous tendons la main à toutes celles et à tous ceux qui défendent les mêmes valeurs que nous et qui visent les mêmes objectifs, dans le seul intérêt de nos entreprises et de nos métiers.
Michel Lemaire - vice président national
Confédération Intersyndicale de Défense et d'Union Nationale d'Action des Travailleurs Indépendants.
Union Nationale déposée le 10 janvier 1974 n° 11 régie par les lois de 1884 et 1920 

Entreprises, PME-PMI, Métiers, Commerce, Artisanat.

Cliquez pour agrandir l'image
Quel que soit votre métier,
Pourquoi ADHERER au CIDUNATI ?
  • Qui vous défend ?
  • Qui vous représente ?
  • Qui vous informe ?
  • Sur qui vous appuyer en cas de difficultés ? 
Pour encourager et promouvoir les intérêts de tous ceux qui comme vous, entreprennent.
Rejoignez nous.
Notre nombre fait notre force !
Certifié :: PFAP
Porte parole - Force de proposition -Acteur de Proximité

Pourquoi, un sentiment général de démotivation !

Quelque soit la profession exercée, une large majorité estime a juste titre, que si l'artisanat et le commerce  offre l'occasion d'être indépendant et maître de son activité, ils supportent trop de contrainte réglementaires, de tracasseries administratives, de charges sociales et fiscales, pour pouvoir exercer sereinement son métier dans des conditions favorable.

Si chacun s'accorde à dire que, Le rôle de l'artisanat et du commerce de proximité en matière de croissance et d'emploi est reconnu. Il n'est pas suffisamment entendu ni écouté.
    

Il nous faut faire changer les mentalités de ceux qui ont laissé se développer une bureaucratie parasitaire, étouffé l'entreprise, et fait le lit de l'assistanat.

Messieurs les gouvernants savez vous que les activités de proximité ne sont pas des multinationales !

  • Il faut nous  libérer de l'étatisme, du fiscalisme et du réglementarisme parasitaire

Nous devons avoir la possibilité d'exercer nos professions sans être soumis à la pesanteur d'une administration tentaculaire et avoir le droit de profiter des fruits de nos efforts sans en déposséder.

  • Il faut tenir compte des spécificités dans l'application des règles,
Économiques et sociales

L'allègement des charges doit être réel, il ne peut plus être la simple contre partie de coûts supplémentaires imposés par de nouvelles réglementations il faut  arrêter le gaspillage de l'argent public pris dans la poche de ceux qui créent l'activité et l'emploi et a toute forme d'assistanat déguisé en solidarité.

  • Il faut desserrer l'étau  réglementaire pour rendre compatibles nos activités
Avec nos besoins

Tenir compte des réalités et des besoins, rééquilibrer le pouvoir exorbitant de la grande distribution, arrêter la course au mètre carré, redonner au paysage français des conditions compatibles avec les caractéristiques des activités de proximité.

  • Il faut décharger au maximum  nos activités de toutes  contraintes inutiles.

Créateurs d'emplois, de richesses et de lien social, l'image du commerce et de l'artisanat doit être renforcée par des mesures appropriées, plutôt que de vouloir les fondre autoritairement dans des moules qui ne correspondent pas à leurs réalités économiques.

Pour créer, innover, développer et réussir.
Il faut simplifier et adapter !


Copyright (C) 2007-2008. Tous droits réservés.Agence de Communication, Perpignan, IBY Concept
MENTIONS LEGALES
Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
Dernière mise à jour : samedi 22 avril 2017